WordPress est un CMS (Content Management System), en français Système de Gestion de Contenu. Créé au départ pour mettre en place rapidement et facilement un blog personnel afin de publier du contenu sur un sujet au choix, cette technologie a très vite évolué pour  étendre le champ des possibilités. WordPress permet aujourd’hui de créer n’importe quel type de site que ce soit site vitrine, site e-commerce, blog personnel ou professionnel, … au point d’être aujourd’hui la technologie la plus utilisée sur le web avec près de 30% des sites.

La force de WordPress est son ouverture et sa prise en main. En effet, n’importe quelle personne souhaitant créer son site web n’aura besoin de quelques minutes pour l’installer et autant de temps pour le prendre en main. De plus, l’atout majeur de ce CMS est sa large bibliothèque de thèmes et d’extensions (plugins).

Les thèmes vont permettre de donner du style au site WordPress.
Une fois connecté à l’interface d’administration du site WordPress, il suffit de se rendre sur Apparence dans le menu à gauche et de sélectionner Thèmes.
La fenêtre des thèmes offre la possibilité d’activer des thèmes déjà installés ou bien d’en télécharger gratuitement sur le dépôt officiel de WordPress afin de les activer ensuite.

Une fois le thème activé (il n’est possible d’activer qu’un seul thème à la fois), le site WordPress prendra l’apparence et le design que nous offre le thème.

Devant tant de facilité, des obstacles se dressent.

Le design que nous offre le thème sélectionné est figé et il se peut que nous aimerions changer quelques petits détails afin d’avoir un site plus personnalisé.

Les développeurs de WordPress ont tout pensé en ce sens et cette solution s’appelle le thème enfant.
Un thème enfant est le fait de modifier un thème WordPress, qui devient par la même occasion le thème parent. Ces modifications ne vont pas se faire directement dans les fichiers de ce dernier mais plutôt dans de nouveaux fichiers que l’on va placer dans un dossier spécial assigné au thème enfant.

Pourquoi faire un thème enfant ?

On peut se dire que si l’on ne veut modifier que l’emplacement de notre sidebar, on peut le faire directement dans les fichiers du thème parent assez facilement. Cependant, cette manipulation n’est pas recommandée car à la prochaine mise à jour de celui-ci, toutes les modifications seront perdues.
Ainsi, tous les fichiers de même nom présents dans le dossier du thème enfant prendront le dessus sur ceux du thème parent (sauf functions.php) .

Les étapes de la création d’un thème enfant.

La première étape consiste à créer un nouveau dossier dans wp-content/themes. Par convention, ce dossier prendra le nom du dossier du thème parent (par exemple my-theme) auquel on ajoutera -child, ce qui donne my-theme-child.

Ensuite, il va falloir créer les deux fichiers de base à la conformité au thème à savoir :

  • functions.php
  • style.css

Ces deux fichiers devront contenir des informations spécifiques afin d’être pris en compte par WordPress.

A l’intérieur du fichier functions.php, il faudra copier les lignes suivantes :

Ce code va permettre de combiner ou d’écraser le fichier style.css du thème parent afin que les nouvelles instructions CSS soient prises en compte.
Ensuite, il va falloir écrire des instructions dans le fichier style.css du thème enfant. Ces instructions se présentent sous forme de commentaires et sont indispensable à la bonne prise en charge du thème par WordPress. Les voici :

On y retrouve :

  • Theme Name : nom du thème enfant
  • Description : La description qui apparaîtra pour le thème dans la page Apparence de l’interface d’administration.
  • Author : l’auteur du thème
  • Author URI : le site de l’auteur du thème
  • Template : le nom du thème parent (respecter la casse)
  • Version : la version du thème qui évolue en fonction des mises à jours majeurs et mineures.

Attention à ne jamais mettre d’espace entre le nom de l’instruction et les deux points sinon cela ne fonctionnera pas. Ex: Theme Name: et pas Theme Name :

Le thème enfant est ainsi prêt à être activé dans la page Apparence de l’interface d’administration du site WordPress. Les nouvelles instructions placées dans les fichiers de ce dossier prendront le pas sur celles des fichiers du thème parent.

Pour modifier d’autre fichiers tels que page.php, single.php par exemple, il suffit simplement de créer un nouveau fichier du même nom dans le dossier du thème enfant et d’effectuer les modifications à l’intérieur.
Il est conseillé de dupliquer le code du fichier du thème parent dans le fichier du thème enfant afin de garder la base et ensuite apporter les modifications.

Conclusion

WordPress est un outil très intéressant pour la création de site web wordpress car il est très simple d’utilisation et très facile à installer pour les non-initiés au développement web.

De plus, avec son importante bibliothèque de thèmes et d’extensions, il permet d’ajouter du style et des fonctionnalités en quelques clics seulement.

Cependant, il n’est pas permis de modifier les fichiers d’un thème directement si l’on souhaite le personnaliser.

Les thèmes enfant nous offre cette possibilité et permettent de s’appuyer sur la base d’un thème, tout en ajoutant des modifications pour rendre son site WordPress plus personnel.